Quelles activités en tant que micro-entrepreneur ?

Quelles activités en tant que micro-entrepreneur ?

Le choix est large pour exercer une activité sous le régime micro-entrepreneur !

 

En effet, des centaines d’activités sont possibles et ce régime permet d’en exercer plusieurs à la fois, même de différente nature.

Les micro-entrepreneurs peuvent exercer des activités commerciales,des activités artisanales, ou encore des activités de professions libérales.

 

Attention, certaines activités ne nécessitent rien de spécial à part de vraies compétences (cours à domicile, livreur à vélo, lavage de voitures, coach sportif, bricolage, assistance informatique…), mais pour d’autres activités, un diplôme, une formation, une qualification professionnelle ou autre peuvent être exigés pour pouvoir les exercer en tant que professionnel indépendant (par exemple, coiffeur à domicile, pet-sitter, ostéopathe…)

En cas d’activité dans le secteur des « services à la personne », qui permet aux micro-entrepreneurs régulièrement déclarés et/ou agréés en tant qu’OSP (organisme de services à la personne) de faire bénéficier leurs clients de 50% de réduction fiscale sur leurs services, attention à la condition d’activité exclusive qui empêche de cumuler une activité dans les services à la personne avec d’autres activités.

A noter : les activités que vous exercez peuvent évoluer dans le temps, vérifiez bien les conditions d’exercice de chaque activité envisagée. Si vous supprimez ou ajoutez une activité, il faut en informer l’administration (formulaire Cerfa spécifique).

 

Dans tous les cas, le CA annuel maximum autorisé est de 70.000 € pour les prestations de services et activités libérales et 170.000 € pour la vente de marchandises ou de denrées.

 

En cas d’activité mixte, c’est-à-dire relevant de seuils différents (vente de marchandises et prestation de services par exemple), la règle est la suivante :

  • le CA global annuel ne doit pas excéder le plus haut des seuils (170.000€), et, dans le CA global, la part des activités de services ne doit pas dépasser le seuil maximum autorisé pour les prestations de services (70.000€),
  • si les différentes activités relèvent du même seuil, le CA global (en additionnant les CA de chaque activité) ne doit pas dépasser ce seuil : le seuil ne s’applique pas à chaque activité, mais au total de chaque CA généré par chacune des activités.

 

Enfin, attention, certaines ACTIVITÉS sont totalement EXCLUES du régime de la micro-entreprise !

C’est le cas notamment pour :

  • les activités relevant de professions réglementées, par exemple les professions de santé : médecins, infirmiers…
  • les activités d’assistante maternelle (activité impérativement salariée)
  • les activités relevant de la TVA immobilière (opérations de marchands de biens, lotisseurs, agents immobiliers, opérations sur les parts de sociétés immobilières)
  • les locations d’immeubles nus à usage professionnel
  • certaines activités commerciales ou non commerciales comme la location de matériels et de biens de consommation durable.